Allegria

fren
Dimitri Puyalte, guitariste passionné

1. Qui êtes-vous ? / D’où vous vient cette passion pour la musique ?

« Je suis Dimitri, guitariste et j’ai 38 ans. J’ai commencé la guitare avec mon père qui était guitariste classique flamenco. Ma grand-mère était chanteuse d’opéra, nous avons donc toujours baigné dans la musique. J’ai suivi le cursus du conservatoire municipal et j’ai ensuite obtenu mon BAC. Je faisais beaucoup de musique classique espagnole.
Je suis allé pendant longtemps tous les étés en Andalousie où je jouais beaucoup, notamment des spectacles de Flamenco. J’ai aussi joué en Allemagne où j’accompagnais des artistes de flamenco tous les soirs pendant 6 mois. Depuis une dizaine d’années je partage mon temps entre les concerts et les cours de guitare. Je donne environ 25 heures de cours. J’enseigne depuis mes 18 ans. J’aime beaucoup transmettre, à la fois à travers la scène, mais aussi à travers l’enseignement. »

2. Pourquoi avoir rejoint l’équipe Allegria ?

« À l’occasion d’une audition de Frédéric Asselman, Pascale Tachot m’a proposé de faire un morceau en commun avec nos élèves. Nous avons joué le Duetto Amorosso de Paganini. Cela s’est très bien passé. Pascale m’a ensuite proposé de mettre en place des cours d’initiation pour les élèves Allegria. Je propose depuis janvier un cours d’initiation et un cours de musique de chambre. Les guitaristes et violonistes font des duos : je fais travailler en ce moment les violonistes pour les faire jouer avec les élèves guitaristes, le but est d’élargir la vision des élèves et aller au delà ce qu’ils peuvent faire avec leur instrument. »

3. D’après-vous quels sont les bienfaits de la musique sur la santé ?

« Nietzche dit « sans la musique la vie serait une erreur ». Quotidiennement, je transforme ma vision avec la musique. J’ai un autre regard sur la vie elle même grâce à la musique. La musique apaise énormément de choses, elle permet de s’ouvrir et d’aimer. Aimer la vie, aimer les gens. »

4. Quel est votre morceau de musique préféré ?

« Le requiem de Mozart ou les quatre saisons de Vivaldi. »

Share Button